Ca finira par payer un jour …

Clermont a encore une fois fait forte impression au stade Jean Laville mais a encore une fois laissé echappé deux points a sa portée. Rageant.

Le football est cruel. Surtout pour le clermont foot auvergne 63 ces temps-ci. Souvent dominateur dans tous les compartiments du jeu ,les auvergnats donnent a chaque fois cette desagreable impression d’inachevé alors que les trois points leurs tendaient les bras.

Telle est cette situation qui s’est produite vendredi soir en bourgogne. Lassé de pietiner au classement alors qu’une superiorité apparente se faisait sentir contre ses adversaires ,les hommes de didier Ollé-nicolle avait pour ambition de ramener les trois points pour enfin decoller ,voir de laisser un concurrent direct au maintien loin derrière. Surprise ou pas ,le coach avait decidé d’aligner Poté et Mendy en pointe dans une equipe plutôt habituelle en 4-4-2. Ce fin stratège Ollé-nicolle avait peut etre pour ambition de faire parler la vitesse de Mendy face aux defenseurs forgerons parfois un peu statique.

Qu’importe ,Gueugnon etait chez lui et après un premier quart d’heure de l’habituel round d’observation , il mit le feu dans la defense clermontoise. Les locaux avaient donné le ton : ils voulaient sauver leur peau . Maurel, Hauw ,l’ancien clermontois et Fayolle donnèrent des sueurs froides en trois minutes aux clermontois au bord de la rupture. Mais après ce depart timide ,les auvergnats controlèrent peu a peu la situation et Lesoimier termine le travail d’une superbe contre-attaque menée a toute vitesse. 1-0 pour Clermont(41eme) . Les bourguignons sont hagards devant cette equipe qui a une capacité d’acceleration enorme. On se dit alors que le plus dur est peut être fait.

Surtout au vu du debut de la seconde periode qui est un vrai recital des coequipiers de franck chaussidière. La leçon de football est assuré mais pas les trois points. Les clermontois manquent maintes fois de plier le match notamment par Lesoimier et Mendy , qui loupent d’enormes occasions il est vrai bien aidé par un gardien adverse Peiser en etat de grâce. L’impression de deja-vu se fait sentir et la peur monte dans le rangs clermontois. Elle est justifiée puisque malheureusement ce qui devait arriver arriva; Maurel sur un contre rondement mené trompe mickael Fabre d’une frappe limpide de 20 mètres (61eme). Clermont peut se mordre les doigts.

Les forgerons, eux ,euphoriques d’etre revenus dans cette partie, joue leur chance a fond mais Fabre est vigilant(67eme). C’est le moment pour didier Ollé-nicolle de faire rentrer du sang neuf avec Grougi, Cordonnier et Ouejdide, remplacant ce soir.

La polemique est lancé lorsque Gueugnon voit son but refusé pour hors-jeu a la 74eme minutes. La fin de match s’emballe mais en vain, le score en restera là. Les gueugnonnais se sont arrachés pour aller chercher un point face a un très bel formation clermontoise. Cette dernière se positionne 14eme avec 8 points a 4 points des trois actuels relegables :Amiens, Libourne et Gueugnon. A noter ,et l’exploit est de taille ,que Clermont a depassé les 1 ans d’invivibilité a l’exterieur depuis la defaite le 19 septembre 2006 a Reims en coupe de la ligue. Bravo.

Mais on pense au joli coup au classement qu’aurait pu realiser Clermont vendredi . Qu’a cela ne tienne ,l’avenir est probant pour cette seduisante equipe clermontoise. Mais maintenant ,il faut des points. Dans une semaine ,Dijon , qui s’est incliné hier soir a domicile contre le Havre ,se deplace en auvergne.

On les attend.

paratgedespooints.jpg

 

 

Laisser un commentaire