Archive de la catégorie ‘Focus’

Un coach en or

Dimanche 9 septembre 2007

C’est certainement la meilleure recrue du clermont foot auvergne 63 ces dernières années ,Didier Ollé-nicolle represente aujourd’hui l’avenir du club. Arrivée en mai 2006  ,il a reconstruit entièrement l’equipe pour finalement remontée en ligue 2 avec des statistiques epoustouflantes en national. Cette année sera bien sûr plus difficile mais toute une region est derrière lui. Petit focus.

didierollenicolle.jpg

Il meritait bien ce modeste hommage. Didier Ollé-nicolle est aujourd’hui un entraineur adulé et rarement critiqué comme partout où il est passé. Cette fois-ci ,le destin nous a gatés après une avalanche d’inexperimentés et d’incompétents . On se rapelle tous d’hubert Velud ,complètement a la rue dans ses rapports avec ses joueurs et aussi energique qu’un paillasson. Après plusieurs mois d’agonie où le club sombré en ligue 2 ,le president a l’epoque ,alain Dalan decida d’abattre une carte plus que risqué : Olivier Chavanon. Non titulaire du precieux sesame, le DEPF, obligatoire pour entrainer une equipe de pro, ce dernier n’avait jamais ou presque entrainé une equipe ,bien qu’il avait été nommé entraineur adjoint de Velud. Qu’importe le club descend finalement en national mais coup du sort est repêchés puisque Valence depose le bilan. Grand soulagement pour tous supporter mais voilà que peut être le plus mauvais entraineur de France (voir plus) debarque en auvergne : marc Collat. C’est une catastrophe ambulante et inexorablement clermont sombre. Ce dernier, toujours optimiste dans les defaites, declarées ensuite la solution que personne n’avait  alors pensé : »il faut gagner le prochain ».Enorme.

Claude Michy ,qui lui debutait cette année 2005-2006 sa première fois en tant que president d’un club de football ,jonglant entre ses obligations d’hommes d’affaires et son club ,decida de couper court au phenomène Collat. Malheureusement ce dernier trop prevoyant avait debarqué avec ses avocats, et pour une version qu’on ne connait pas et qu’on ne connaitra jamais ,Collat resta a la barre du club.

Après cette cacophonie et une desente irremediable ,voilà qu’au mois de mai 2006 debarque notre homme. Fort d’une sacré experience puisque il avait alors entrainé d’abord Raon l’etape qu’il avait conduit de promotion d’honneur en national entre 1991 et 2000 puis valenciennes jusque en 2003 et bien sur Nimes entre 2003 et 2005. On se rapelle tous de l’epopée des crocodiles en coupe de france : c’etait lui. Repéré très vite par des clubs plus huppés,  cet homme prend les commandes de la berrichone de chateauroux ,pour affirmer des ambitions pronées par le club ,mais en vain puisque en mars 2006 il est limogé pour mauvais resultats. Mais il y avait evidemment anguille sous roche car le mal etait plus profond: le dicours et ses methodes ne passait plus entre lui et ses joueurs. Il faut dire qu’à cette epoque la berrichone est composé d’ancienne gloires avec un ego surdimensionné comme teddy Bertin, d’où un effectif plutôt difficile a gerer.

Cet homme ,ancien footballeur francais ,né a Belley en 1961 dans l’Ain, qui fut international scolaire a Auray puis defenseur d’Angers et de Chambery ,respectivement en D3 et D4  ,finissant sa carrière a Raon en tant qu’entraineur-joueur, est appelé a la rescousse en mai 2006 par Claude Michy.Dès son arrivée ,il affiche ses ambitions: faire de Clermont un des 30 meilleurs club francais d’ici quelques années. Il retient la lecon de Chateauroux et recrute en collaboration avec son president des joueurs qui veulent mouiller le maillot et se mettre au service du collectif. L’equipe est complètement chamboulé ,seul Enjolras, Gas et Abdoulaye font partie de l’aventure: un nouveau projet est née avec en ligne de mire la remontée immediate en ligue2. Aucune vedette dans le groupe ,la force etant le collectif sont les maitres-mots bien que certains sont moyennement  connus: Lesoimier ,Chaussidière…

La saison en national est incroyable. Clermont survole le championnat et Ollé-nicolle ,est impeccable dans ses choix ,lui qui a monté lui même son projet. Ses talents d’entraineurs sont connus : il a finis 4eme a sa session du DEPF derrière un certain didier Deschamps. Bref Clermont obtient le record de points en une saison(82) le plus grand nombre de victoires et de buts( 24 et 76) et un record d’invincibilité de 27 matchs en championnat ! Les talents de cet homme sont alors reconnus et dès lors il devient l’objet de convoitises : le stade rennais ,se positionne et veut l’entraineur pour devenir l’adjoint de Dreossi, lui qui a trop de choses a gerer en bretagne pour un seul homme. L’auvergne a peur de voir partir son nouvel entraineur fetiche sans compter un projet qui tombe a l’eau. Mais le coach choisit la fidelité ,refusant au passage un salaire certainement plus elevé mais surtout une notoriété eternel ,pouvant pretendre un jour entrainer lui meme un grand club.

Peu de personnes auraient choisi comme lui, d’où un coach en or . Cette année ,on lui souhaite bien sur  bon courage pour le championnat mais lui et ses joueurs ont demontrés toutes leurs qualités. Le club devra ensuite devenir plus ambitieux au fil des années.

Clermont veut et doit  devenir un grand club.L’avenir est entre ses mains.

D’ores et déjà, merci MONSIEUR Ollé-nicolle.